Assurances et prise en charge des traitements en Suisse

En Suisse, comme dans une majorité de pays, il n’existe pas de couverture universelle obligatoire des traitements du lipoedème. Néanmoins, un certain nombre de prestations sont à l’heure actuelle couvertes. A noter que même lorsqu’une prestation est en principe prise en charge par l’assurance maladie de base, la compagnie d’assurance peut demander une évaluation de l’efficacité du traitement.

Consultations de spécialistes et examens

Les consultations de spécialistes (angiologues, chirurgiens, etc.) et les examens médicaux (écho-Doppler, fluoroscopie) sont en principe couverts par l’assurance maladie de base. Si l’assuré l’est selon le modèle « médecin de famille » il doit cependant obtenir de celui-ci un bon de délégation pour le spécialiste en question (qui peut ensuite prescrire les examens nécessaires).

Drainages lymphatiques

Les drainages lymphatiques manuels (DLM), effectués par un physiothérapeute, sont en principe couverts par l’assurance de base s’ils sont prescrits par un médecin.

Référence: Ordonnance du DFI sur les prestations dans l’assurance obligatoire des soins en cas de maladie. Chapitre 2: Prestations fournies sur prescription ou mandat médical, Section 1 Physiothérapie, Art. 5

Vêtements de compression

Les vêtements de compression sont remboursés différemment selon qu’il s’agisse de vêtement sur mesure ou en taille standard, et de vêtements circulaires ou rectilignes, ainsi que selon la classe. Ils doivent être prescrits par un médecin pour être remboursés (le généraliste peut émettre cette prescription).

Pour les vêtements circulaires:

  • Les vêtements en taille standard sont faiblement remboursés, avec un maximum de 2 vêtements (ou paires) par année. Une tabelle fixant le montant maximum de remboursement par vêtement (en fonction de la classe 2 ou 3) est publiée annuellement par l’Office fédéral de la santé publique. Celui-ci est presque systématiquement revu à la baisse.
  • Les vêtements sur mesures sont également faiblement remboursés, aussi avec un maximum de 2 vêtements (ou paires) par année. Ils sont remboursés d’un montant maximal plus élevé que les tailles standard du fait de leur prix plus élevé. Le fait que le vêtement soit sur mesure doit être justifié par un écart avec les tailles des vêtements en taille standard.

Pour les vêtements rectilignes:

  • Les vêtements sur mesure sont remboursés sans limite sur le nombre annuel de vêtements. Le montant du remboursement est déterminé selon les positions du contrat tarifaire ASTO (en 2020: version du 1er janvier 2019, valeur du point Fr. 1.00, TVA en plus).

Bien que les vêtements de compression représentent un moyen efficace avec un excellent rapport coût/impact sur la santé et la qualité de vie, ils sont presque chaque année un peu moins bien remboursés par les assurances. A l’heure actuelle, seul l’équivalent d’un vêtement de compression circulaire (ou 1 paire de bas) est effectivement remboursé, si l’on tient compte du maximum remboursé par vêtement, qui est au mieux les 2/3 du prix le meilleur marché, et de la quote-part de l’assuré. Or, un minimum de quatre vêtements par an est nécessaire pour une utilisation correcte, puisqu’un vêtement a une durée d’utilisation recommandée de 3 mois.

Référence: Liste des moyens et appareils (LiMA) de l’Office fédéral de la santé publique (mise à jour chaque année).

Chirurgie

La chirurgie du lipoedème ne fait pas partie des prestations systématiquement couvertes par l’assurance de base. Elle n’est pas pour autant exclue d’emblée. L’assurance statue sur une demande qui doit être émise par le chirurgien (elle ne peut pas être émise par la patiente ou son généraliste).

A l’heure actuelle, les patientes reçoivent aussi bien des refus que des accords des assurances. Il n’est pas possible, avec les données dont les auteurs du site disposent, d’indiquer une tendance sur le taux d’accord ou de refus, ni sur les critères exacts. Nous n’avons pas non plus connaissance de remboursements pour des chirurgies à l’étranger, ni pour des lipoaspirations chez des chirurgiens esthétiques.

En cas de refus de l’assurance, il est possible de faire recours. Si l’on dispose d’une protection juridique, on peut y faire appel (attention à la couverture de ce type de problèmes selon les contrats et aux délais de carence).

Aquagym, fitness, sports, nutrition

Certains remboursements par les assurances complémentaires sont possibles, selon les contrats.